Soudain Toujours

 

Tout avenir est le fruit du désordre.

 

Soudain toujours,c’est l’histoire d’un bigbang, c’est l’histoire du désordonnement de la matière.

Un instant avant le bigbang, toutes les forces et toute la matière de l’univers sont réunies en un point infiniment petit.

c’est l’ordre absolue.

Depuis cet instant, tout se divise, se dilue dans l’immensité.

L’augmentation du désordre est irréversible.

 

 

 

Au milieux d’un vaste espace une machine monumentale. Autour d’elle un dispositif sonore immersif, produit des battement fréquencielle invitant le public à une sorte d’état hypnotique, ouvrant un etat perceptif différent.Basée sur le principe d’une soufflerie aérodynamique la machine crée une sculpture d’air. Cette installation génère un souffle d’air sans turbulence, un vide. C’est la page blanche sur laquelle s’écrit une partition révélée par de la fumée et la lumière. 

 

Nous contemplons le très lent passage d’un nuage, d’une ligne droite vibrante, une sorte d’ADN. Ces formes de fumée flottent dans le vent, elles se tordent, se transforment et mutent dans leur voyage, elles perdent leur orde initial. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

artiste: Guillaume Cousin

musique: Clement Édouard 

Ingénieur en physique des fluides: sylvain Aginaga 

construction: Lucie Gerbet

 

co-production: Station MiR, festival ]Interstice[,Steroluxe, festival Scopitone, festival Mainteant, DRAC pays de la loire, Ville de la Roche sur Yon, CSTB-soufflerie climatique Jules Verne, compagnie l’expérience harmaat-Fabrice Lambert, Archer & Weaver, Manoeuvre- collectif de constructeur

Category

Art